conseils

Le ronflement est un sujet fréquemment rencontré dans les couples. Mais alors qu’est-ce que le ronflement ? Quelles en sont les causes ? Et y-a-t-il des solutions pour l’arrêter ? Qu’est-ce que le ronflement ? Le ronflement est lié à une mise en vibration anormale des voies aériennes supérieures (VAS) au niveau d’un ou de plusieurs sites obstructifs. Le plus souvent, le ou les site(s) obstructif(s) est (sont) : Une obstruction nasale « nez bouché » De grosses amygdales Un recul du voile du palais avec bascule postérieure de la luette en position couchée (1) Un recul au niveau de la base de langue en position couchée (2) On peut aussi avoir plusieurs sites obstructifs associés Quelles en sont les causes ? Les causes de l’obstruction nasale sont très nombreuses : allergies, inflammation, polypes, infection…   Y-a-t-il des solutions pour l’arrêter ? Parfois, des choses simples suffisent à réduire voire arrêter les ronflements : Dormir sur le côté et non sur le dos Perdre du poids Traiter l’obstruction nasale   Ronflement et Apnées du sommeil  Des signes plus inquiétants d’apnées du sommeil associés aux ronflements sont à rechercher : fatigue excessive malgré un repos, maux de tête le matin au réveil, nycturie, somnolence au volant, pauses respiratoires la nuit… Dans ce cas, l’apnée du sommeil est une véritable maladie et pas seulement une gêne nocturne. Pour la dépister, il faut faire un enregistrement du sommeil appelé Polygraphie Ventilatoire. Pour connaitre la cause du ronflement simple, il faut en parler à son médecin. Après un examen rapide de la bouche, du nez et de la corpulence, il faut faire une nasofibroscopie afin de rechercher un ou plusieurs sites obstructifs. Il s’agit d’un examen très court et non douloureux qui permet de regarder dans les voies aériennes supérieures (VAS) pour rechercher un ou plusieurs sites obstructifs. Si la cause est simple, tant mieux, un traitement pourra rapidement être mis en place. Parfois, le site obstructif du ronflement n’est pas évident chez le patient éveillé et il faut alors faire une endoscopie des voies aériennes supérieures en condition de sommeil (endoscopie du sommeil). Il s’agit d’un examen réalisé sous sédation très légère, au bloc opératoire, en condition de sommeil quasi naturel. Le sujet va se mettre à ronfler et le médecin regarde avec une très fine caméra ce qui se passe au niveau de ses voies aériennes supérieures : recul du voile du palais ? Recul de la base de langue ? En fonction du résultat de cet examen, plusieurs traitements sont possibles en fonction de chaque patient : Chirurgie du voile du palais  Orthèse d’avancée mandibulaire Perte de poids Le traitement du ronflement doit vraiment être personnalisé. Nathalie VINCENT-METIFIOT -  Chirurgie ORL, Oto-rhino-laryngologie  
Pourquoi dort-on ? Tout simplement pour récupérer ! Le sommeil permet : Le maintien de la vigilance à l’état de veille La reconstitution des stocks énergétiques des cellules musculaires et nerveuses La production d’hormones de croissance La régulation de fonctions telles que la glycémie (perturbation du métabolisme du sucre, favorisant surpoids et risque de diabète) La stimulation des défenses immunitaires La régulation de l’humeur et de l’activation du stress Les mécanismes d’apprentissage et de mémorisation On comprend alors mieux pourquoi une altération de la quantité ou de la qualité de notre sommeil peut être néfaste pour notre santé.   Comment est organisé notre sommeil ? Le sommeil n’est pas un état continu. Il contient plusieurs stades : le sommeil lent léger (stades N1 et N2), le sommeil lent profond (stade N3) souvent qualifié de sommeil de récupération plus abondant en début de nuit et le sommeil paradoxal (SP) qui est une phase agitée durant laquelle on rêve beaucoup et qui est plus fréquente en deuxième partie de nuit. Ces stades sont regroupés sous forme de cycle durant en moyenne 90 minutes. Hypnogramme d’un adulte normal   Pourquoi ne dormons nous tous pas de la même manière ? Le sommeil change avec les âges en quantité et en qualité. Par exemple, un sujet âgé présente un sommeil plus discontinu, fait moins de sommeil lent profond et de sommeil paradoxal, rendant parfois la limite entre le normal et le pathologique flou. Exemple d’hypnogramme d’une personne âgé. Il existe également des différences entre chaque individu qui reposent sur 2 explications : Nos comportements dictés par notre éduction et par notre mode de vie. La génétique. De nombreux gènes sont impliqués dans le fonctionnement de notre horloge biologique expliquant pourquoi on trouve des sujets du matin qui ont tant de mal à résister au sommeil le soir contrairement au sujet du soir qui eux ont toutes les peines du monde à sortir du lit le matin. On trouve également des petit dormeurs qui se satisfont de 5 à 6 h de sommeil contrairement aux long dormeurs qui ont besoin de 9h. Pour information le temps total de sommeil moyen en France est de 7h30 en baisse constante ces 50 dernières années justement à cause de nos comportements. Cela n’est probablement pas sans conséquence sur notre santé.   Quelques conseils pour bien dormir ? Eviter tous les excitants (café, thé, vitamine C, Coca-Cola …). Ne pas faire de repas copieux le soir, éviter l’alcool au dîner. Eviter de pratiquer un sport ou d’avoir des activités très stimulantes après 20 heures. Le soir, favoriser les activités relaxantes (lecture, musique, TV… ). Pas de bain chaud avant de s’endormir. Réserver la chambre au sommeil et éviter de regarder la télévision, de travailler ou de manger au lit. Trouvez votre rythme de sommeil et respectez-le. N’aller se coucher que lorsque l’on a sommeil. Ecoutez les signaux du sommeil (bâillements, yeux qui piquent) Chambre aérée, température entre 18 et 20°C, hygrométrie correcte. Se lever et faire autre chose si l’on se réveille au cours de la nuit. Se recoucher dès que l’on a à nouveau envie de dormir. Si vous vous réveillez le matin même très tôt, levez-vous et commencez la journée, mais ne cherchez pas à tout prix à vous rendormir Pas de sieste longue, sieste brève  (≤ 30 minutes) avant 15 heures autorisée si « rafraîchissante ». N’utilisez pas de médicaments pour dormir sans avoir consulté votre médecin Essayez de trouver la solution la plus efficace avec votre médecin et soyez acteur de votre traitement. Dr Launay, neurologue, spécialiste du sommeil 
Stop !  Ne vous jetez plus sur les traditionnels biscuits, barres chocolatées, gâteaux individuels ou autres produits sucrés industriels qui vous apporteront uniquement des calories « vides » avec du sucre et des mauvaises matières grasses responsables de la montée de l’obésité, du diabète de type 2 et des maladies cardio-vasculaires… ! Faites les bons choix ! Misez plutôt sur les bons gras en préférant les graines oléagineuses c’est-à-dire les noix du Brésil, noix de pécan, noix de cajou, noix de macadamia,  noisettes, amandes, pistaches, pignons de pin et sésame. Tellement bénéfique pour votre santé !  Ces fruits à coque ont certes une haute valeur énergétique (en moyenne 650 kcal pour 100g) mais apportent une densité nutritionnelle très intéressante : protéines d’origine végétale (idéales pour les végétariens), lipides de bonne qualité (oméga 3 notamment pour les noix), des fibres, des minéraux (magnésium, potassium, phosphore, calcium, fer, zinc et cuivre essentiellement) et des vitamines (vitamines du groupe B et vitamine E). Ils favorisent la santé cardio-vasculaire en augmentant le bon cholestérol et participent à la prévention des maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson). Ce sont les alliés de notre cerveau (mémoire, concentration, vigilance…) En quelle quantité ?  Concrètement, il suffit de consommer une poignée d’environ 20 à 30g par jour de mélange pour bénéficier de leurs bienfaits. Choisissez les versions crues et évitez les versions salées (teneur en sel trop importante) et les versions grillées (la chaleur a tendance à détruire une partie des nutriments). Alors n’hésitez pas à croquer ces petites graines bénéfiques pour votre santé et préférez-les aux produits industriels gras et sucrés qui favorisent à l’inverse les pathologies dites de civilisation.
La grippe, qu’est-ce que c’est ?  La grippe (ou influenza) est une maladie causée par un virus qui s'attaque au système respiratoire. Elle se répercute sur tout l'organisme. Elle dure normalement de 3 à 7 jours.  Le virus subit constamment de nouvelles mutations. C’est pourquoi on peut attraper une nouvelle grippe chaque année. Les vaccins doivent être renouvelés pour s’adapter aux nouvelles variantes du virus. Elle est souvent considérée comme bénigne, cependant la grippe peut entraîner des complications graves, voire des décès, chez les personnes fragiles.  En France, la grippe touche chaque année entre 2 et 8 millions de personnes au cours de l'automne et de l'hiver. Cette année la grippe est particulièrement virulente et contagieuse.  Comment la grippe se transmet-elle ? La transmission du virus suit le processus suivant : une personne contaminée projette des gouttelettes de salive dans l’air, en parlant, en toussant ou en éternuant, des millions de virus se retrouvent alors dans l’air, avant d’être inhalés par d’autres personnes qui seront contaminées à leur tour et ainsi de suite ; la contamination peut également se faire par le biais des mains et d’objets souillés par des gouttelettes de salive. Les symptômes et le diagnostic de la grippe Après la contamination par le virus de la grippe saisonnière, la maladie se déclare sous 48 h en moyenne.
La grippe saisonnière se manifeste par un début souvent brutal, avec : une forte fièvre (autour de 39 °) ; une fatigue intense; des douleurs musculaires (courbatures) et articulaires diffuses ; des maux de tête (céphalées) ; puis une toux sèche. En cas de symptômes consultez votre médecin traitant.  Les recommandations du Pôle Santé Saint Jean : Ces conseils sont valables pour la personne grippée et pour toute personne à son contact proche en sachant que les contacts rapprochés sont à encadrer soigneusement tant que la personne présente les symptômes de la grippe : Port d’un masque en cas de fièvre et de toux et éviter de se toucher les yeux, la bouche ou le nez, qui sont des portes d'entrée du virus. (Vous pouvez vous en procurer dans votre pharmacie). Se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier lors d’un éternuement ou d’un accès de toux. Jeter les mouchoirs dès la fin de leur usage dans une poubelle recouverte d’un couvercle. En l’absence de mouchoir, éternuer ou tousser au creux de son coude. Se laver les mains dès la fin de ces gestes et plusieurs fois par jour, avec une solution hydro-alcoolique. Ces gestes simples peuvent vous éviter d'être transmetteur ! Si vous êtes malade, pensez aux autres et rompez la chaine de la transmission !!  (Source : http://www.ameli-sante.fr)  (Recommandations : Pôle Santé Saint Jean)
Le phénomène « Pas Si Sages ! » entre dans sa 3ème année d’existence avec de nouveaux projets plein le cœur ! « Pas Si Sages ! » votre association de solidarité pour les jeunes parents, continue son action de prévention en matière de santé publique avec le précieux soutien de son partenaire de toujours, le Pôle Santé Saint Jean. Notre histoire … Depuis 2 ans maintenant, des centaines de parents, d’enfants et de professionnels de la périnatalité du monde entier, se sont succédés aux conférences organisées par l’association. Plusieurs milliers d’auditeurs ont écouté nos émissions web-radio. De nombreuses personnalités du monde scientifique, journalistique et artistique apportent continuellement leur soutien à notre cause. Preuve s’il en fallait une, que la parentalité mérite une attention toute particulière puisqu’elle est le berceau des générations et du monde de demain. Pour sa 3ème année d’existence, « Pas Si Sages ! » continue de grandir grâce et pour vous tous, en proposant, pour la première fois, une rubrique professionnelle et bilingue, d’information sur la santé de la famille via le blog santé du Pôle Santé Saint Jean, ainsi qu'un espace de rencontre sur la Côte d’Azur ! Un blog professionnel zéro tabou ! Les informations sur la parentalité sur internet ne manquent pas ! Difficile parfois même de s’y retrouver ! Notre équipe de professionnels de santé traitera pour vous divers sujets en matière de santé de la famille et mettra à votre disposition un véritable réseau de professionnels pour le bien-être et l’épanouissement de votre petite famille. Notre dynamique est celle du partage de l’information au plus grand nombre sans restriction et sans tabous et nous savons, fort de nos actions de solidarité internationale, la valeur de la liberté d’expression. Dans cet esprit, la rubrique Pas Si Sages est bilingue (français/anglais). Vos réactions et avis de patients sont un précieux point d’appui pour l’évolution des prises en charge médicales. Se rencontrer… Pour aller au delà de l’échange virtuel qui ne saurait supplanter la magie de la rencontre humaine, « Pas Si Sages ! » ouvre un espace d’accueil et d’échange  au Pôle Santé Saint Jean ! Une fois par mois, des ateliers à thème et des temps d’échange vous seront proposés dans des langues différentes. Alors, à vos agendas et que l’aventure continue !   The phenomenon "Pas Si Sages!" enters its third year of existence with new projects full heart!  " Pas Si Sages! " your solidarity association for young parents, continues its public health prevention work with the valuable support of its partner always, the Health center Saint Jean in Cagnes-sur-Mer. Our history … For 2 years now, hundreds of parents, children and perinatal care professionals around the world have succeeded in conferences organized by the association. Thousands of listeners have listened to our web-radio broadcasts. Many personalities from the scientific, journalistic and artistic worlds continuously provide support to our cause. Proof if it were needed, that parenthood deserves special attention because it is the cradle of the next generations and the world of tomorrow.  For its third year of existence, " Pas Si Sages! " continues to grow thanks and for to you all, proposing, for the first time, a bilingual professional blog for information on family health and a meeting office on the French Riviera! A professional blog taboo zero! The information on parenting abound on the internet! Sometimes difficult to navigate! Our team of health professionals will treat a variety of topics health of the family and will provide you with a real network of professionals to the welfare and development of your family. Our dynamic is the sharing of information more fully without taboos and we know thanks to our strong international solidarity actions, the value of freedom of expression. In this spirit, the blog is bilingual (French / English). Your feedback and opinions as patients are a fulcrum valuable for changing taken medical expense. Let’s meet… To go beyond the virtual exchange that does not displace the magic of the human encounter, " Pas Si Sages! ” opens a reception area in the Health Center Saint Jean in Cagnes sur Mer! Once a month, themed workshops and exchange time will be offered in different languages. So mark your calendar and may this beautiful adventure go on with YOU!